Visualiser la vidéo du débat Présidentiel 2013 de l’IPFPC...

DEBI DAVIAU



Expérience de direction

  • Actuellement présidente nationale de l’Institut (depuis 2014)
  • Comité exécutif de l’Institut professionnel – Vice-présidente à temps plein (de 2010 à 2013)
  • Conseil d’administration de l’Institut professionnel – RCN (2005, de 2007 à 2008)
  • Équipe de négociation du groupe CS (de 2004 à 2006)
  • Parfaitement bilingue
  • Mon bilan

    Lorsque vous m’avez élue au poste de présidente en 2014, j’ai pris plusieurs engagements envers vous. J’ai déclaré que j’allais prendre des mesures énergiques et j’ai fait de l’action politique pour faire face à toutes les adversités. Je vous ai dit qu’il était temps de faire une meilleure utilisation des cotisations et je vous ai donné une organisation efficace et rationnelle sans augmentation des cotisations pendant les deux dernières années. J’ai dit que nous avions besoin d’une vision moderne et j’ai concrétisé une nouvelle approche stratégique ainsi qu’une structure de l’organisation permettant de nous charger des questions les plus difficiles de nos membres. Je me suis engagée à être présente et visible et à promouvoir activement la valeur de notre travail et j’ai réussi à faire de nos plus gros enjeux à la table de négociations (le démantèlement de la science, la privatisation et la perte des recettes fiscales pour les programmes essentiels) des enjeux de la campagne électorale fédérale. En décembre 2014, l’Ottawa Citizen m’a nommée parmi les étoiles montantes à suivre, et en août 2015, j’ai fait la couverture de l’Ottawa Sun dans lequel un article de deux pages m’était consacré, deux intertitres étant « Why Harper Should Fear Her » (Pourquoi Harper doit la craindre) et « The Science of Political Action » (La science de l’action politique).

    Conformément aux habitudes de l’IPFPC, j’invite tous les membres à examiner les preuves du leadership solide que j’ai apporté à l’Institut à titre de présidente. Je tiens à vous assurer que je n’ai aucune intention de m’arrêter maintenant! Il y a encore tellement de travail à faire pour protéger les droits durement acquis de nos membres.

    Mon engagement continu envers Vous

  • Défendre fermement et en solidarité avec les autres syndicats fédéraux les importantes dispositions concernant les membres qui sont malades ou blessés.
  • Continuer à faire du lobbying pour défendre nos pensions, afin d’arrêter et de renverser la propagation des régimes à prestations cibles qui font déjà du mal à bon nombre de nos membres dans les provinces et qui menacent directement les professionnels du gouvernement fédéral.
  • Défendre vigoureusement les intérêts de nos membres auprès de nos employeurs afin de réparer les années de dommages et de rétablir des services publics forts et innovants.
  • Mes amis, nous ne faisons que commencer et ma vision est optimiste. Je vous demande de me faire confiance et de me réélire comme présidente pour un autre mandat de trois ans afin qu’ensemble, nous puissions renforcer toujours plus notre grand syndicat!

    Pour communiquer avec moi,

    Debi Daviau

    ddaviau@pipsc.ca



        


      Mis à jour: 2013-10-02